Jean Paul Gaultier

Surnommé « L’enfant terrible de la mode », Jean Paul Gaultier est  un symbole de la culture française et représente une grande inspiration pour moi. J’ai toujours été fascinée par ce personnage, sa simplicité, sa spontanéité. Adulé depuis les années 1980, altoséquanais d’origine,  ce prodige de la mode n’a pas fini de nous séduire. Sa mode plait, inspire, bouleverse, captive. Ses premiers défilés constitueront alors une véritable révolution dans le monde de la mode, avec ses influences pop, punk et rock qui le caractériseront. Il bouscule les codes: les hommes portent des jupes et des robes kilts. Les femmes, elles, portent des robes de mariée noires, des corsets à seins coniques et des perfectos avec des tutus. Il travaillera également le jean, aussi bien en pantalon qu’en robe. L’esprit féminin-masculin est très présent dans ses créations. Il associe alors les coupes masculines avec des talons vertigineux, brouille les genres. Il jouera sans cesse sur cette dissolution des frontières entre les deux sexes. Et ça marche. A partir des années 1980, Jean Paul Gaultier connaîtra le succès.

20150803_161430
Exposition 2015 Jean Paul Gaultier – Grand Palais

Madonna et Catherine Ringer porteront ses célèbres corsets à partir des année 1990. Il habillera entre autre Sheila, Yvette Horner, Beth Ditto, Kylie Minogue, et Mylène Farmer. La marinière, véritable obsession créative, pièce incontournable chez Jean Paul Gaultier, fera son apparition dès le premier défilé, en 1976. Maintenant déclinées en robes de soirée ou en pantalons, ces rayures font parties d’un véritable patrimoine.

20150803_163558
Exposition 2015 Jean Paul Gaultier – Grand Palais

En 2004, il devient le directeur artistique de la maison Hermès. Il le restera jusqu’en 2010. Cinq ans plus tard, il décidera d’arrêter le prêt-à-porter, pour se consacrer exclusivement à la Haute Couture. Il confiera à Business of Fashion la vraie raison de cet arrêt. »Trop de vêtements tue le vêtement. La mode a changé. » Dit-il.

Ce génie de la mode n’a pas fini de nous étonner, malgré l’arrêt du prêt-à-porter (après un dernier défilé éblouissant, qui fut pour moi l’apothéose de sa carrière dans le prêt-à-porter),  et donc d’une mode plus accessible.

Alors, à vos marinières !

 

Si vous passez par Séoul, ne ratez pas l’exposition qui lui sera dédié, à partir du 26 mars jusqu’au 30 juin prochain. 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s