Mariano Fortuny 

Je vous avait présenté ce grand couturier dans un précédent article, mais je souhaitais en dire en peu plus sur cet artiste espagnol, peu connu malheureusement.

Né à Grenade en 1871, il ne fut pas seulement couturier mais aussi peintre, sculpteur et photographe. Très jeune, il montre un intérêt pour la peinture et les vêtements. Adolescent, il s’intéresse aux tissus et crée ses propres vêtements. En 1889 sa famille s’installe à Venise. Il parcoure l’Europe et découvre de grands artistes qui l’inspireront, comme Richard Wagner.

Grand peintre du symbolisme espagnol, Mariano, au cœur de la Belle Epoque, se met à créer des décors pour les fameux ballets russes de Diaghilev et dessine des vêtements pour femme.

Il s’inspire des textiles orientaux et de l’Antiquité pour accorder de l’importance à la souplesse des vêtements. Il libérera la femme grâce à des tenues confortables. Ses pièces sont sobres et intemporelles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s