La Haute Couture: Quésaco ?

La semaine de la haute couture parisienne désormais terminée, voici un compte rendu de ce qu’il fallait retenir de cet événement…

Mais avant cela, penchons nous sur ce que signifie la haute couture réellement.

En quoi se différencie-t-elle des défilés du prêt-à-porter?

La haute couture a été fondée au milieu du XIXème siècle, elle a sans cesse été critiquée ou adulée. Elle représente le luxe à la française et l’un de ses principaux buts est de faire rêver. Il existe des règles strictes en ce qui concerne le fonctionnement de la haute couture qui ne peut pas être réalisée avec n’importe quoi et par n’importe qui. La Chambre Syndicale de la Haute Couture exige donc un certain nombre de critères, pour qu’une maison puisse défiler dans ce cercle très fermé de privilégiés. Par exemple, les vêtements doivent être conçus dans les ateliers de la maison, dans lesquels au moins 12 personnes doivent travailler. Les collections doivent être présentées deux fois par an. Une liste officielle des couturiers autorisés à défiler en Haute Couture est renouvelée tous les ans, et des membres invités sont conviés chaque année . La semaine dernière c’était le cas de Vetements: un défilé au Centre Pompidou qui a bousculé les stéréotypes, les codes de la mode et du luxe.

Défilé Vetements – Photo : Glamour Paris

Nouveautés chez Dior

La créatrice Maria Grazia Chiuri présentais son premier défilé haute couture pour Dior, dans un musée Rodin transformé en labyrinthe enchanté. Le décor, grandiose, comptait plus de 500 plantes et un arbre de deux tonnes au centre. La créatrice souhaitait donner une autre approche à la haute couture, ainsi qu’une nouvelle image de la femme Dior, sûre d’elle avec une vraie force intérieure. Au programme : des smokings revisités, robes poudrées, une inspiration bal masqué et de la légèreté.

Défilé Dior – Photo : Vogue.fr

Le clous du spectacle

La robe de mariée sonne la fin du défilé. Comme à chaque fois, la maison Chanel étonne, surprend. Cette année c’est la jeune actrice Lily Rose Depp qui a eu l’honneur de la porter. Elle rayonne dans cette robe rose poudré, aux manches en tulle bouffantes et au jupon de princesse, la taille marquée par une large ceinture. Certes, la robe est impressionnante, mais je préférai largement la robe-smoking de l’année dernière, bien plus dans l’ère du temps selon moi…

 

Rendez -vous le 2 juillet 2017 pour la prochaine semaine de la Haute Couture parisienne…

Publicités

2 commentaires sur “La Haute Couture: Quésaco ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s